BELGIQUE
Phytotechnie - Nouvel insecticide

Nouvel insecticide betteraves chez Syngenta

29 janvier 2004

Le Gaucho de Bayer a maintenant un concurrent le Cruiser de Syngenta. En enrobage des semences de betteraves, les deux firmes associent cependant leur produit au Force pour renforcer l'action sur les insectes du sol. D'un côté on parlera du Gaucho Primo et de l'autre du Cruiser & Force.

Le succès des traitements insecticides en enrobage de semences de betteraves est évident : plus de trois-quarts des semences vendues l'an dernier bénéficiaient d'un traitement Gaucho. Cependant, à partir de cette campagne, Bayer devra partager le marché avec un confrère. Syngenta vient en effet de lancer un nouveau produit aux caractéristiques relativement semblables : le Cruiser.

Ce n'est pas là la seule modification pour les semis 2004. Tant le Gaucho que le Cruiser voient leur action sur taupin.tipules et blaniules sensiblement renforcée par la combinaison avec la Thefluthrine (matière active du Force).

Nouvelle matière active

La matière active du Cruiser répond au doux nom de thiamethoxame. Laissons aux spécialistes les détails de sa composition chimique, voire même de son mode d'action à l'égard des insectes sensibles, mais précisons cependant que le thiamethoxame appartient à la famille des néonicotinoïdes. A part la référence à la nicotine, ce nom n'évoque peut-être pas grand chose pour vous. Sachez toutefois que parmi les autres composés de cette famille, on retrouve ... l'imidacloprid, principe actif du Gaucho. Pas surprenant dès lors que les modes d'action et le spectre d'activité soient très proches. Le thiamethoxame est un produit systémique, transporté dans la plantule depuis la racine jusqu aux organes en croissance. Absorbé par l'insecte, il agit sur son système nerveux. Après 15 minutes, l'insecte arrête déjà de se nourrir et meurt endéans les 1 ou 2 jours après avoir mordu ou piqué la plante traitée. Parmi les atouts du thiamethoxame, on peut citer sa solubilité dans l'eau qui lui garanti une bonne efficacité, même en conditions sèches.

En terme de résidus et d'influence sur l'environnement, le thiamethoxame répond aux exigences les plus strictes et il est en voie d'être repris sur la liste positive au niveau de l'Europe. Certains seront évidemment sensibles au problème des abeilles, souvent évoqué avec le Gaucho ou le Régent. Il n'entre pas dans nos intentions de raviver la polémique à ce sujet. Précisons seulement que si Syngenta admet que par contact direct, la matière active est intrinsèquement toxique pour les abeilles, la firme certifie cependant qu'il n'a été constaté aucun effet négatif lorsque le produit est utilisé en traitement de semences, même sur des cultures attrayantes comme le colza ou le tournesol. Les autorités belges chargées de l'agréation n'ont par ailleurs pas jugé opportun de classer le Cruiser. L'année 2004 constituera le baptême du feu pour le thiamethoxame en Belgique. Précisons cependant que ce produit est d'ores et déjà développé mondialement et agréé sur plus de 20 cultures pour lutter contre 45 insectes nuisibles.

Powered by Cruiser & Force

Le produit contenant le thiamethoxame est agréé sous le nom de Cruiser. Ilse présente sous forme d'une poudre mouillable pour le traitement des semences (WS) dosant 700 g/kg (70%) de matière active. On l'a évoqué plus haut : pour des raisons évidentes de complémentarité, Syngenta a cependant décidé de ne pas commercialiser le Cruiser seul dans le cas de l'enrobage de betteraves mais bien de l'associer à la tefluthrine. Dans l'enrobage, on retrouvera donc le thiamethoxame à raison de 60 g de matière active par unité mais aussi 6 g/unité de tefluthrine. Malgré 1 utilisation de deux insecticides à doses pleines, on en arrive à une application de matière active de l'ordre de seulement 80 grammes de substance active par hectare. La combinaison de deux matières actives complémentaires offre donc, via le traitement des semences, une solution complète contre les insectes. Même par temps sec, cette protection sera assurée jusqu'à la fermeture des lignes, tant contre les insectes aériens (pucerons mais aussi pégomyies et attises) que contre les insectes du sol (atomaires, blaniules taupins et tipules avec dans ce cas une réserve en cas de forte infestation).

La sélectivité du Cruiser et du Force ne pose aucun problème. Certes, comme avec Gaucho, on observe un léger retard à la levée par rapport à une parcelle non traitée mais cela n'affecte nullement la population finale. Par contre Syngenta affirme que la levée est très homogène. L'explication serait à chercher du côté de la tefluthrine. En effet, alors que pour absorber le thiamethoxame l'insecte a d'abord dû mordre ou piquer la plantule, l'action par vapeur dans le sol de la tefluthrine élimine les insectes avant même qu'ils n'aient eu la possibilité d'occasionner des dégâts. Les boîtes de semences enrobées de thiamethoxame et de tefluthrine afficheront le logo "Powered by Cruiser & Force".

L'enrobage des semences est aujourd'hui en mesure d'assurer une protection complète de la betterave depuis le semis jusqu'à la fermeture des lignes.

Bernard Kersten