.

 

Fédération
Nationale des
Organisations
Sanitaires
Apicoles
Départementales

Plan du site

Logo FNOSAD (gif 9958 octets)
 

punaise.gif (183 octets)Sommaire de cette page

bullet Rassemblement du 1er avril 2014
bullet Communiqué de la FNOSAD au sujet du rassemblement qui aura lieu le 1er Avril 2014 ( PDF 34 Ko)
bullet Lettre ouverte au Ministre
bullet
Déclaration de détention et d'emplacement de ruches - le formulaire CERFA "Déclaration de détention et d'emplacement de ruches n°13995*02" à télécharger
bullet Motions du 41ème Congès de la FNOSAD  ( PDF 61 Ko)
bullet Le 41ème Congrès de la FNOSAD
bullet Pétition OGM
bullet Questionnaire troubles apicoles
bullet Procédure de déclaration des ruches
bullet Déclaration de ruches
bullet Vigilance Cruiser
bullet L'éditorial du président
bullet Formations sanitaires apicoles dans les départements
bullet Historique de la FNOSAD ...
bullet Coordinateur de la FNOSAD
bullet Site départementaux
bullet Carte des Congrès de la FNOSAD
bullet Journée Scientifique Apicole 2013

punaise.gif (183 octets)Rassemblement du 1er avril 2014

Appel à la mobilisation à Paris le 1er Avril 2014

Venez soutenir vos représentants au Comité stratégique apicole (CSA), lieu de décision des orientations de l'apiculture :

Quand ? Le mardi 1er avril à partir de 13h00

Où ? Rue de Paris - 93100 Montreuil-sous-Bois (métro Porte de Montreuil ligne 9)

Ne nous contentons plus de grands discours :
On nous promet de développer l'apiculture pendant que de nouvelles autorisations pour des insecticides systémiques sont délivrées ! Malgré le moratoire, la plupart des
néonicotinoïdes tueurs d'abeilles continuent d’être utilisés.

De quel développement de l'apiculture parle-t-on quand les abeilles continuent à mourir !

Faisons entendre la voix des apiculteurs : dénonçons les incohérences et les fausses priorités d'un plan qui se construit sans les producteurs :

Non, le moratoire européen ne suffira pas à enrayer les mortalités d'abeilles !

Oui, il faut l'élargir à toutes les cultures et stopper toutes nouvelles autorisations dans l'attente de l’application des nouvelles procédures d’évaluation.

Non, la crise sans précédent que subit la filière apicole n’est pas liée à son manque de structuration !

Oui, le gouvernement et l’administration doivent respecter la diversité de la filière ! Plutôt que la fragiliser, ils doivent travailler à la renforcer, AVEC l’ensemble des organisations.

Non
, la promotion du miel français n’est pas une priorité pour la filière !

Oui, la priorité pour la filière est d’enrayer le déclin des abeilles pour retrouver ses capacités de production!

Venez nombreux, il en va de la survie de notre métier, de notre passion de notre avenir. Il vaut mieux manifester une journée plutôt que de s’épuiser tous

punaise.gif (183 octets)Lettre ouverte au Ministre

Le Plan de Développement Durable de l'Apiculture et ses multiples Groupes de Travail, le Comité Apicole, le Comité Stratégique Apicole, en cours de préparation l'Union de l'Apiculture Professionnelle sont autant de structures qui nous réunissent pour faire entériner des décisions prises sans aucune concertation.

Les ordres du jour parviennent aux responsables des Organisations et des Syndicats Apicoles sans dossiers étayés, dans des délais ne permettant, ni étude, ni possibilité de consulter les instances des Organisations. Et surtout les priorités proposées sont secondaires comparées aux enjeux pour pérenniser l'abeille et l'apiculture. Sans abeilles et sans miel il est inutile de travailler sur l'étiquetage des miels par exemple.

Vous savez tous que notre priorité porte sur la remise à plat de l'homologation et de l'emploi des produits phytopharmaceutiques. Sans décision politique courageuse de suspension des néonicotinoïdes par exemple, il est inutile de travailler sur des aspects moins urgents de notre activité. Cette méthode de travail pilotée par Monsieur François Gerster et par le Sénateur Alain Fauconnier, a décidé les 4 Organisations Syndicales signataires de la lettre jointe à se retirer du Comité Stratégique Apicole le 17 décembre dernier. La FNOSAD qui n'est pas une organisation syndicale, s'est jointe à l'Intersyndicale, la défense de la santé des abeilles étantsa principale mission. Un communiqué, très explicite de notre demande, a précédé notre retrait du Comité Stratégique Apicole le 17 décembre. Ce communiqué est resté sans réponse. Le communiqué du CSA qui a suivi immédiatement la réunion ne fait aucune allusion à l'incident, il entérine même l'adoption de l'ordre du jour prévu faisant fi de l'absence de la grande majorité de la représentation des producteurs.

Le 20 décembre 2013 nous avons envoyé une lettre au Ministre, restée sans réponse, Le 4 février, nous avons renouvelé notre demande d'entretien, toujours restée sans réponse. Il n'est plus soutenable d'être méprisé à ce point.

Cette lettre ouverte est donc la quatrième demande de rencontre avec le Ministre.

Le SNA et l'UNAF réunis en AG samedi 22 février ont remis cette lettre ouverte à leurs adhérents en les invitant à l'adresser au Ministre et en incitant leurs adhérents à démultiplier ces envois.

La FNOSAD signataire de l'envoi national, vous propose, à l'instar des 5 organisations Nationales de signer cette lettre (à télécharger ici) et de l'adresser sans tarder au Ministre, au nom de votre OSAD. Proposer également la signature et l'envoi de cette lettre à vos adhérents. Plus nous serons nombreux à envoyer cette lettre, plus les Politiques seront tenus de nous répondre et de nous recevoir. Cette question des pesticides est une préoccupation citoyenne alors même que le corps médical s'inquiète de leurs effets sur la santé humaine.

La FNOSAD compte sur vous, votre souci de la solidarité et votre comportement citoyen pour signer et faire signer cette lettre sans délai. L’idéal serait d'envoyer cette lettre avant le 15 mars 2014 à la veille d'une manifestation à Paris prévue le 1 avril dont nous vous reparlerons ultérieurement.
Merci par avance à vous même et vos adhérents.
Bien cordialement."

punaise.gif (183 octets)Le 41ème Congrès de la FNOSAD se déroulera du 10 au 14 octobre 2013 au Centre des Congrès d’Aix-les-Bains
La première journée verra une réunion de travail des présidents et membres des bureaux des OSAD autour des thématiques de la gouvernance sanitaire apicole en France.

Au cours des 3 jours suivants, différentes tables rondes et conférences seront organisées sur les pesticides, les OGM et leur impact sur l’état sanitaire des colonies, les pratiques permettant de limiter la pression de parasites de la colonie.

Le dimanche matin , les délégations de Suisse, d’Italie et de Belgique présenteront la situation sanitaire dans leur pays respectif ainsi que les avancées en matière de lutte sanitaire.

Programme détaillé ( PDF 22 Ko)

Inscription

Site du Congrès

punaise.gif (183 octets)Pétition Papier

Suite à la décision de justice de la CJUE (Cour de Justice de l'Union Européenne) du 6 septembre dernier qui stipule que du miel contenant du pollen de maïs OGM MON810 ne pouvait être commercialisé faute d’autorisation de ce pollen dans le miel et devant la gravité de la situation, la FNOSAD s'est associée à la démarche de pétition visant à protéger l'apiculture européenne contre les OGM.

Pour plus de renseignements, voir l'article "Affaire Bablok : quelles suites à une sentence retentissante" dans La Santé de l'Abeille n°246.

Cette pétition est accessible à l'adresse : http://www.ogm-abeille.org

Un formulaire papier est téléchargeable en cliquant sur le lien suivant : VERSION PAPIER

punaise.gif (183 octets)Questionnaire troubles apicoles

La FNOSAD a mis en place un questionnaire par Internet permettant de recenser sur toute la France les cas de mortalité et autres troubles apicoles. Ce questionnaire est accessible en cliquant sur le lien suivant : accéder au questionnaire en ligne

Pour vous aider à remplir ce questionnaire en ligne, il vous est possible au préalable de télécharger le questionnaire afin de vous assurer d’avoir toutes les informations. Vous pouvez aussi le remplir sur papier et le renvoyer à l'adresse FNOSAD, 29 allée de la Cheyre, 63830 Nohanent.

Les informations saisies par le biais de ce questionnaire seront automatiquement sauvegardée dans une base de données. Elles permettront de mieux comprendre le lien entre les troubles apicoles et différents facteurs (conduite du rucher, environnement...).

 punaise.gif (183 octets)Procédure de déclaration des ruches

La Direction Générale de l'Alimentation (DGAL) a mis en service un système de télédécalration de détention et d'emplacement de ruches.

Ce système intitulé TéléRuchers est assessible à l'adresse
http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/

Vous pouvez également télécharger la note d'information aux apiculteurs en cliquant sur le lien ci-dessous.
Procédure de déclaration des ruches
( PDF 62 Ko)

punaise.gif (183 octets)Déclaration de ruches - Communiqué au sujet de la DECLARATION DE RUCHES

Depuis le 1er janvier 2010, les apiculteurs doivent obligatoirement faire la déclaration de leur rucher chaque année, et ce dès la 1ère ruche.

D’après les informations que nous avons reçues, il semble que certaines DDPP (Direction départementale de la protection des populations – qui regroupe les DDSV et DDCCRF) favorables à l’enregistrement de la déclaration avec leur logiciel habituel, mais privées d’informations sur la procédure à suivre, ont une attitude attentiste. Attitude qui se justifie par le fait qu’elles ne veulent pas faire un double travail de saisie des données.

GDS France a été chargé, par la DGAL, d’enregistrer les déclarations de ruches car cette organisation utilise déjà le logiciel SIGAL. Mais, plusieurs DDPP (anciennes DDSV) utilisent pour enregistrer les ruches le logiciel GESTAPIC ou d’autres logiciels. En effet, SIGAL, contrairement à ces logiciels, ne permet pas de tenir compte des divers emplacements pour un même apiculteur.

Force est de constater que le logiciel SIGAL n’est pas adapté à ce critère de répartition des ruches dans l’espace et ne se prête donc pas à une bonne gestion sanitaire des ruches. Si SIGAL est utilisé, la FNOSAD et les OSAD vont donc devoir recourir à des logiciels spécialisés dont nous avons déjà pris connaissance.

Sauf avis contraire de votre DDPP, il est « urgent d’attendre » que de nouvelles informations nous parviennent et que ceux qui sont responsables de ces opérations se manifestent.

Les nouveaux imprimés prévus pour ces déclarations obligent les apiculteurs à donner soit leur numéro SIRET, soit leur numéro NUMAGRIT*. Cette demande de numéros est imposée par le logiciel SIGAL. Voir infra comment procéder pour l’obtention du numéro NUMAGRIT.

*Ces numéros Numagrit peuvent être obtenus auprès de votre DDPP contre l’envoi de la photocopie d’une pièce d’identité et de l’adresse postale de votre « établissement » apicole – qui peut être l’adresse de votre rucher familial – cf.

Declaration de detention et d'emplacement de rucher ( PDF 91 Ko)

En cas d’une urgence pour la déclaration des ruches, vous pouvez contacter votre DDPP (Ex. DDSV) qui vous renseignera


 punaise.gif (183 octets)Vigilance Cruiser

Des observations de troubles des abeilles ont été faites dans les zones de semis de maïs traité CRUISER. Les troubles observés pouvant être liés aux semis Cruiser se manifestent par des dépopulations significatives et subites.

Face à cette menace, il convient donc d'être trés vigilant concernant le suivi des abeilles en zone de semis Cruiser. Il est important que tout cas suspect de trouble des abeilles soit rapidement signalé aux DDSV.

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter la note d'information envoyée aux GDSA/ASAD.

Vous pouvez également consulter la note de service de la DGAL concernant les procédures à suivre en cas de trouble de l'abeille


 punaise.gif (183 octets)L'éditorial du président


             Le Président de la FNOSAD :
                Jean-Marie Barbançon


Vous pouvez joindre le président de la FNOSAD par mél : jm.barbancon@wanadoo.fr


 punaise.gif (183 octets)Formations sanitaires apicoles dans les départements

En partenariat avec le Ministère de l'Agriculture, la FNOSAD a mis en place un programme de formation de formateurs sur le thème "Aspects sanitaires apicoles" pour dispenser dans les régions ou départements, des cours sanitaires à la demande de toutes les structures apicoles.

Ce projet cofinancé par la FNOSAD et le Ministère de l'Agriculture a bénéficié de fonds FEOGA 1221/97 pour l'apiculture. Ceci a permis la création d'un groupe de formateurs sanitaires au plan national (environ 1 formateur pour 2 régions administratives). Depuis un an, ils dispensent avec succès des cours aux apiculteurs dans les départements et régions de France. La FNOSAD en partenariat avec la DGAl, organise et finance des sessions de remise à niveau des connaissances des formateurs sanitaires apicoles, ainsi ils sont informés sur l’actualité des divers thèmes liés à l'aspect sanitaire en apiculture.

Sur demande de structures apicoles diverses, les formateurs sanitaires apicoles peuvent mettre leurs compétences au service des apiculteurs. Les sujets de leurs interventions peuvent être :

bullet les maladies des abeilles et les symptômes observés au niveau des colonies
bullet la prophylaxie sanitaire,
bullet la réglementation de l’apiculture française et européenne
bullet la pharmacie vétérinaire apicole
bullet les risques d’intoxication des abeilles par les pesticides de l’environnement et les troubles occasionnés aux colonies
bullet Aethina tumida et autres parasites de la ruche.

Le risque sanitaire est permanent dans les ruchers; tout apiculteur doit pouvoir renouveler et actualiser ses connaissances afin d'agir au mieux. Les formations sanitaires apicoles ont pour objectif de rendre les apiculteurs plus pertinents dans la reconnaissance des symptômes et l’établissement d’un diagnostic sur l’état de leurs colonies, ainsi que dans le choix des traitements ou des actions à réaliser pour le maintien de la qualité des colonies et des produits de la ruche. En fonction de la localisation de la formation, la FNOSAD mettra en contact le formateur et l’organisateur. La prestation et les frais d'intendance (déplacements, repas, hébergement,..) sont à la charge des structures demandeuses. Le formateur dispose d’un ordinateur portable qui lui permet de réaliser des présentations claires et illustrées.

Vous êtes un GDSA, une ASAD, une ADA, un syndicat apicole, un CIVAM, un centre de formation, ou toute autre structure en relation avec l'abeille,et vous souhaitez organiser des cours sanitaires dans votre département (centre de formation, rucher école, journée de formation,...), vous pouvez contactez dès à présent :

Jérôme Vandame
29, allée de la Cheyre
63830 Nohanent
Tél : 09 75 31 95 03
Mél : jerome.vandame@wanadoo.fr


bullet Pensez au registre d'élevage, rendu obligatoire pour tout apiculteur qui commercialise son miel. En vente à la FNOSAD, 2 euros l'unité + port. Il permet de consigner les informations d'un rucher pendant 8 ans ou de 8 ruchers pendant 1 an.
 Commandez-le vite !  

Abonnement à la revue "Santé de l'Abeille"


punaise.gif (183 octets)Historique de la FNOSAD

Le 31 mars 1966 naissait la FNOSAD. Ce sigle désignait une nouvelle organisation du monde apicole français : la Fédération Nationale des Organisations Sanitaires Apicoles Départementales.

Deux hommes jouèrent un rôle essentiel dans sa création, deux apiculteurs franciliens : André Regard et Lucien Adam. Deux Docteurs Vétérinaires les encouragèrent puis les épaulèrent, l’un à Paris au Ministère de l’Agriculture (Dr Pillon), l’autre à Nice au Laboratoire de Pathologie des Abeilles dont il était le Directeur (Dr Maurice Rousseau).

Regroupant les Groupements de Défense Sanitaire Apicole existant dans chaque département à cette date, la FNOSAD avait pour mission essentielle de prévenir et d’enrayer le développement de toutes les affections des abeilles et d’assurer leur éradication. Les objectifs que les fondateurs lui avaient assignés n’ont jamais varié. Les années passant, au fur et à mesure de leur création, les nouveaux groupements sanitaires ont rejoint la FNOSAD et, aujourd’hui, la quasi-totalité des départements français y adhérent.

Une des premières actions de la FNOSAD a été d’obliger le Ministre de l’Agriculture à mettre en place des cours appelés cours itinérants afin de former un corps d’apiculteurs spécialisés appelés agents sanitaires apicoles (ASA). Dispensés au nombre de trois par année et attribués par les services de la Santé Animale du Ministère de l’Agriculture, ces cours forment les spécialistes apicoles, maillon essentiel des actions sanitaires apicoles. Ces agents sont nommés suite à un cours d’une semaine, terminé par un examen. Les ASA assurent la surveillance des ruchers au point de vue prophylaxie sous l’autorité du Directeur départemental des Services Vétérinaires.

Toujours dans le même esprit, la FNOSAD a obtenu que soit organisé chaque année, en automne, au Laboratoire de Pathologie de Nice, un cours te

chnique supérieur de trois semaines destiné à former les assistants départementaux dont le rôle est de coordonner les activités des agents sanitaires et de seconder, voire de remplacer au niveau apiculture, le Directeur des Services Vétérinaires.

Pour différentes raisons, ces cours ont été supprimés. Depuis lors le corps des ASA prend de l’âge et ne se renouvelle pas.

La mission principale de la FNOSAD étant la formation permanente des apiculteurs et leur recyclage, compte tenu de l’évolution des techniques de lutte contre les maladies apiaires et l’apparition de nouvelles pathologies notamment des viroses induites par le parasite Varroa destructor, il était impératif de contrecarrer les effets néfastes de cette décision.

Dans un premier temps dès les premières années de montée en puissance de la FNOSAD, virent le jour, au niveau du département, des cours d’une durée de 3 à 5 jours financés dès l’année 1975 en partie par le FAFEA national et assurés par des intervenants, la plupart membres du Conseil d’Administration. Ces derniers furent aidés durant une dizaine d’années pour cette tâche de formateur par des Directeurs des Services Vétérinaires ou de Laboratoires Vétérinaires Départementaux.

Dans un second temps, en raison d’une demande toujours plus élevée de formation, la FNOSAD décida de créer un groupe de formateurs spécialisés dans les maladies des abeilles. Ces formateurs recrutés après des entretiens avec un jury composé de vétérinaires spécialisés, destinés à apprécier leur motivation et leur compétence animent conférences et formations à la demande des structures départementales. Actuellement 14 formateurs quadrillent le territoire. Formés et équipés du point de vue informatique par la FNOSAD grâce à une subvention du Ministère de l’Agriculture, leur rôle est unanimement apprécié.

Pour aider cette formation et faire passer une information de qualité et une information toujours actualisée dans le monde apicole français, paraissait, dès 1966, un bulletin FNOSAD, qui bientôt devenait la revue La Santé de l’Abeille. La FNOSAD et La Santé de l’Abeille ne font qu’un. La revue, très appréciée tant par ses nombreux abonnés français, suisses, belges francophones que par ses abonnés étrangers des cinq continents, informe ses lecteurs de l’évolution des problèmes sanitaires (maladies émergentes, traitements médicamenteux…) mais aussi des techniques destinées à contrecarrer le développement et l’apparition des maladies : techniques d’élevage, de sélection des reines…

Actuellement La Santé de l’Abeille consacre aussi une place importante à l’abeille et son environnement. Notre abeille est malmenée par le problème des toxiques, par la perte de la biodiversité auxquels s’ajoutent les maladies. Il est nécessaire de sensibiliser les apiculteurs aux menaces présentes.

Conçue, préparée et gérée à Riez (Alpes-de-Haute-Provence), imprimée à Gap (Hautes-Alpes), cette publication, unique en son genre, fait autorité en la matière. Une revue de qualité, ce qui ne gâte rien !

Pour rester dans le domaine de la formation apicole, il ne faut pas passer sous silence l’édition d’ouvrages traitant des techniques d’élevage, des produits de la ruche, du sanitaire bien sûr avec deux livres spécialisés et très appréciés : le Précis de pathologie et La Question Sanitaire, malheureusement épuisés.

La FNOSAD, c’est aussi la participation à des programmes scientifiques. Grâce à son excellente implantation sur le terrain, elle offre un potentiel technique important. Par le passé, elle a été à l’origine de la planification des moyens de lutte contre la varroase, du RéSATA. La vérification de l’efficacité des traitements utilisés pour lutter contre la varroase est le tout dernier exemple de ce travail concret au service des apiculteurs.

Parmi les autres réalisations de la FNOSAD, la tenue de son congrès doit être soulignée à sa juste valeur. De nombreux GDSA se sont investis depuis plus de 40 ans pour organiser ces manifestations ô combien prisées par les apiculteurs. Alliant une incontestable qualité des informations scientifiques dispensées avec la venue de scientifiques internationaux avec le Dr Peng de l’Université Davis de Californie, Etats-Unis, pour le varroa et Apis cerana (à Bordeaux en 1993), le Professeur Woyke de l’Université de Varsovie, Pologne, pour les acariens (à Angers en 1994), Jean-Daniel Charrière du Centre Apicole du Liebefeld en Suisse (à Évreux en 2005) et convivialité au travers de rencontres festives, ces manifestations font partie du paysage apicole national.

Il faudrait beaucoup de temps pour évoquer la FNOSAD et toutes ses réalisations. La FNOSAD est une grande fédération, des gens dévoués et compétents dans chaque groupement départemental, dans ses fidèles de tous les congrès, et, en un saisissant raccourci, la grande famille des passionnés de l’abeille, l’irremplaçable pollinisateur de notre planète.

Carte des Congrès FNOSAD


punaise.gif (183 octets)COORDINATEUR FNOSAD

Pour contacter la FNOSAD et nous interroger sur des questions sanitaires ou sur notre fédération et pour adresser tout votre courrier :

Jérôme Vandame
29, allée de la Cheyre
63830 Nohanent
Tél : 09 75 31 95 03
Mél : jerome.vandame@wanadoo.fr

punaise.gif (183 octets)SITES DEPARTEMENTAUX

bullet

GDSA 07

bullet

GDSA 17

bullet

GDSA 13

bullet

GDSA 15

bullet
GDSA 21
bullet

GDSA 27

bullet

GDSA 29

bullet

GDSA 31

bullet

GDSA 35

bullet

GDSA 38

bullet

GDSA 49

bullet

GDSA 57

bullet

GDSA 63

bullet

GDSA 64

bullet

GDSA 67

bullet

GDSA 73

bullet

GDSA 74

bullet

GDSA 76

bullet

GDSA 85

bullet

GDSA 94 et 75


punaise.gif (183 octets)Journée Scientifique Apicole 2013

La cinquième Journée Scientifique Apicole, organisée dans le cadre du Congrès sanitaire apicole de la FNOSAD, aura lieu au Palais des Congrès d' Aix les Bains (Savoie) le 11 octobre 2013, de 8h30 à 18h .

Cette manifestation annuelle, est issue d'une volonté partagée de la FNOSAD et de Oniris*.

L'objectif de cette journée est de mettre rapidement à disposition les résultats des derniers travaux de recherche entrepris dans les différents secteurs concernant l’Abeille et notamment sa pathologie.

Les conférenciers et les participants sont des chercheurs, des ingénieurs du développement et des vétérinaires, français et francophones.

Le programme est conçu par le comité d’organisation à partir de propositions faites par les équipes de recherche et de développement. Il ne sera définitif qu'au mois de septembre.

Pour toute information complémentaire et pour l'inscription, prendre contact auprès du coordinateur de la FNOSAD :
jerome.vandame@wanadoo.fr

*Oniris : École Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l'Alimentation, Nantes Atlantique


punaise.gif (183 octets)UTILE

bullet

Plan d'intervention en cas d'intoxication

bullet

Forum de discussion sur la "Santé de l'Abeille"

bullet

Livres, vidéos, diapos et posters à vendre en ligne


post_it.gif (274 octets) FNOSAD
Fédération Nationale des
Organisations Sanitaires
Apicoles Départementales

Coordinateur :
Jérôme Vandame
29, allée de la Cheyre
63830 Nohanent
Tél : 09 75 31 95 03
mél : jerome.vandame@wanadoo.fr

Logo F.N.O.S.A.D. (gif 19 Ko)

post_it.gif (274 octets) La Santé de l'Abeille
Membre de l'

Quartier Chapitre
Route d'Allemagne-en-Provence
F-04500 Riez
France
Tél . : +33 (0)4 92 77 75 72
Fax : +33 (0)9 70 62 99 73
Email : sante-de-labeille@wanadoo.fr
Web :
www.sante-de-labeille.com

 
Réalisation : Gilles RATIA
APISERVICES - Copyright © 1995-201
3
Haut de la page Haut de la page